Ce que Charles Eisenstein entend par l’expression « un monde plus beau que nos cœurs savent possible » (Eisenstein, 2013) est que malgré la situation mondiale – qui semble s’aggraver de toute part – il y a aussi la flamme de l’espoir qui brûle au plus profond de nos...